天地行—瞿倩梅巴黎个展 QU Qianmei, Stalker de l’Univers

瞿倩梅为她这次在巴黎的展览选了“天地行”这个名字,天地之间的行者。是的,近30年来,她一直行走于中国和法国两地的工作室,行走于用大漆、红木、朱砂、矿石构建在画布上的世界。她创作时,毫不吝啬材料,都是用最好的,就如建造一座神圣宫殿的信徒,满怀虔诚之心。做艺术就是一种修行,身心兼修。

展览的法语名字,我想到了塔可夫斯基的Stalker“潜行者”。借着“宇宙间的潜行者”Stalker de l’univers的比喻,可以看到瞿倩梅就像塔可夫斯基电影中的人,在Zona中寻找能量和希望。艺术是瞿倩梅的Zona, 她潜心创作心灵的天地,通过画布和厚重的材料构成呈现出来。

在盛行观念艺术的当代艺术语境下,瞿倩梅像一个做建筑的人,她的工作室像工地。她又像是山间修行的隐士,一直努力回到材料本身,让红木和矿石去产生碰撞。中国五行讲相生相克,瞿倩梅努力让材料之间产生一种平衡,一遍遍尝试它们之间的组合,直到她感受到内心世界与画面相通为止。

瞿倩梅不考虑作品是抽象还是具象,她看重的是作品的能量。或许有人看到大山大河,或许有人看到宇宙星空,亦或是无尽的空灵,这些作品完成之后便独自存在,另为一界。

或许有人会问一个如此温婉的女性如何创作出这么铿锵有力的巨作,如基弗作品具有史诗般的力量。了解瞿倩梅的人或许会知道她曾经经历过什么,穿越人生的大苦大难之后,那种女性坚韧的力量被无限激发出来,在她艺术创作中尽情挥洒。

 

 

QU Qianmei a raison de choisir Stalker de l’Univers comme titre de son exposition à Paris. Elle marche depuis près de 30 ans, entre ses ateliers en Chine et en France, dans un monde pictural composé de laque, d’ébène, de cinabre et de minerai. Quand elle crée, elle n’est point avare en matériaux, utilise souvent des plus prodigieux, tout comme des croyants qui construisent un lieu sacré, avec toute piété. Être artiste, pour elle, est une sorte de pratique à la fois corporelle et spirituelle.

Une fois traduit en français, le titre de l'exposition fait évidemment penser à Tarkovsky, avec le Stalker. Et une évidence saute aux yeux: QU Qianmei est comme le personnage de ce film, elle est à la recherche d’énergie et d’espoir dans la Zona. L'art est la Zona de QU Qianmei qui explore le monde de l'esprit, à travers des toiles et des matériaux d’une grande épaisseur.

QU Qianmei se pose peu la question pour savoir si son travail est abstrait ou figuratif. Ce qui compte pour elle, c’est l’énergie. Cette énergie qui dynamise tous ses tableaux. Certains peuvent y voir des montagnes et des rivières, d'autres un ciel cosmique ou l'infini éthéré. Une fois achevés, ces tableaux constituent un univers autosuffisant.

Dans le contexte de l'art contemporain où l'art conceptuel règne, QU Qianmei est plutôt comme une architecte, une constructrice, son atelier un chantier de construction. Tout comme une ermite dans les montagnes, elle essaie de retourner aux matériaux, provoquant par exemple la rencontre de l’ébène et du minerai. D’après les anciennes croyances chinoises, les cinq éléments chinois se complètent ou s’opposent mutuellement. QU Qianmei essaie, quant à elle, de créer un équilibre entre les différents matériaux, en essayant de les combiner inlassablement, jusqu'à ce qu'elle ait le sentiment que son monde intérieur est réellement présent sur ces toiles.

Certaines personnes peuvent se demander comment une femme aussi douce crée des oeuvres aussi puissantes, avec une force épique, à la manière d’un Anselm Kiefer. Ceux qui connaissent un peu le parcours de QU Qianmei savent ce qu'elle a vécu: après une période douloureuse, d’une grande souffrance, sa force intérieure est comme libérée, avec une grande ténacité féminine, et s’est transformée en une créativité artistique très forte, que nous connaissons désormais.

2020年1月4日 23:44
浏览量:0
收藏