L'Art, son monde

Heure publiée:2019-02-26 15:29

L'art c'est lemonde d'un artiste, et le monde dans lequel il vit, ressent et pense. Pourl'artiste Qu Qianmei, c'est un monde plein d'espoir et de vitalité mais aussiun monde plein de souffrances. C'est justement cette complexité, cettecontradiction et cette diversité de la vie dont elle a fait l'expérience quirendent son art si riche, substantiel et lourd (physiquement) - mais aussi siprofond et angoissé.

Qu Qianmei est née à Jiangnan (unendroit juste au sud du cours inférieur du Yangtze). Lorsqu'on entend parler deJiangnan, l'idée de gens doux raffinés et naturels viennent immédiatement àl'esprit des intellectuels chinois. C'est l'idéal culturel construit par lesanciens poètes et peintres. Pour les gens de Jiangnan aujourd'hui, bien quel'information culturelle transmise par le gène de la culture traditionnelle n'ajamais disparu, des endroits et des temps inattendus surgissent du plus profondde leurs coeurs. En plus de Jiangnan, deux autres endroits ont aussi eu unprofond impact sur le développement de l'art de Qu Qianmei : Paris et le Tibet.Si nous disons que Jiangnan a contribué à son expérience quotidienne, nouspouvons aussi dire que Paris a donné naissance à sa qualité artistique, et quele Tibet a étendu son domaine spirituel.

C'est parmi ces différentescultures régionales et ses atmosphères de vie que Qu Qianmei nous touche avecses peintures évocatrices. Celles-ci sont une série de questions et de réponsessur l'accumulation culturelle à long terme et sur les sensations émotionnellesde l'instant, ainsi que sur les expériences de survie difficiles et leurassociation symboliste avec l'art. Et ce sont ces différentes atmosphèresspirituelles qui forment son style d'art personnel - un traitement des formesraffiné exprimant une force spirituelle profonde, des symboles de langageabstraits composés de vraies sensations de vie, des laques faites selon destechniques anciennes, de l’argile et des matériaux métalliques travaillés augrès d’une intuition délicate féminine. Il est difficile d'identifier les typesculturels de ces œuvres, mais nous pouvons percevoir leur caractéristiquecommune, à savoir la réflexion profonde sur l'histoire et la culture d'unechinoise qui a beaucoup voyagé et ses sentiments francs sur la réalité del'humanité. C'est un genre d'art qui s'accompagne de larmes et de battements decœur.

Shui Tianzhong | critique d’art


part: